Sensitive readers : « on ne peut plus rien dire » ?

Le métier de sentitive reader ou « lecteur.rice en sensibilité » a émergé ces dernières années dans les maisons d’édition aux Etats-Unis, afin que l’auteur.rice puisse parler des minorités et de leurs expériences de manière plus respectueuse. Une énième offense à la liberté de création et d’expression ?

(suite…)

Le collège de Maisonneuve, pour apprendre à vivre ensemble

Comment s’assure-t-on de ne pas vivre seulement les un.e.s à côté des autres, mais réellement ensemble ? Au collège de Maisonneuve à Montréal, la question s’est posée quand une dizaine d’élèves a tenté de rejoindre le djihad. Depuis, des efforts actifs sont faits pour que les différences se parlent, au lieu de seulement cohabiter.

(suite…)

3 chansons métissées pour accueillir le printemps

Des sonorités nées ici et reprises là-bas, des univers qui auraient pu ne jamais se croiser, des bazars joyeux comme on aime.

(suite…)