Episode 28 – Anne-Claire Meret : « J’ai l’impression d’être une mangue qui a poussé dans un pommier »

Écouter le podcast :

La coach et "love activist" Anne-Claire Meret est « un quart marocaine », mais ce quart-là ne lui a jamais été transmis. Pas la moindre allusion aux origines de son père, pas la moindre réponse quand elle a questionné sa famille. Encombrée par une histoire dont elle ne savait pourtant rien, elle a dû entamer un long travail de libération des mémoires familiales pour « récupérer des bouts de soi » et être enfin en paix.

Nous avons parlé de Berlin où elle s’est installée à la fois « par amour et par défaut » (1’19), des racines marocaines totalement absentes de son enfance (3’27), de ses premiers voyages au Maroc, seule (5’50), de la thérapie qui l’a aidée à se délester du silence (7’48), de son rapport à la question « tu viens d’où ? » (11’03), de comment créer sa tribu pour s’ancrer quand on se sent flottant.e (12’07), de ce qu’elle voudrait transmettre, elle, pour ne pas répéter le schéma (15’03). Un épisode très intéressant, pour quelqu’un qui pensait ne pas avoir grand-chose à partager !

Notes de l'épisode :

Vous pouvez suivre les activités d’Anne-Claire ici ou , mais aussi écouter son podcast Live from the Heart ici. J'ai fait sa connaissance en suivant le programme de dix jours "Retrouver et porter sa voix".

Au cours de notre conversation, Anne-Claire évoque la thérapeute Ameyo Malm qui l’a aidée à dénouer les nœuds de son histoire familiale en l’absence de réponses aux questions qu’elle se posait. Elle parle également de chamanisme et de recouvrement d’âme.


Réalisation : Alexia Sena
Musique : Lowrider (by Joakim Karud)

NEWSLETTER

Chaque mois, des contenus qui créent un pont vers les identités plurielles

Les autres épisodes :

RESTER EN CONTACT :

SUIVEZ-NOUS SUR :

ÉCOUTEZ-NOUS SUR :

Copyright Joyeux Bazar Podcast 2021
Site créé par PIKO PIKO
spotify linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram